Répétition générale

Répétition générale


Mais les autres avec leurs maillots de la DDE là aussi…

Dernier match de préparation, dernière répétition de nos artistes avant le match d’ouverture classé « Hypra Gala tarif 25€ Tribune derrière le stade » samedi 13 Août à 20h contre l’ogre européen lillois.

Pour ce match, grande organisation du FC Metz comme à son habitude, une personne seulement à la boutique, tous les guichets ouverts à la billetterie mais une attente insoutenable en plein soleil. Forcément, on se dit que ça commence très bien, on arrive à chopper notre billet gratuit grâce à l’ouverture opportuniste d’un guichet supplémentaire. Notre billet est en Nord Basse, le match a commencé depuis 3-4 minutes, allons-y.

Et là, surprise, la tribune est fermée, on attendra encore 5 bonnes minutes avant que ça ouvre et qu’on puisse rentrer dans le temple, sans fouille, sans contrôle des billets, en plein état d’urgence avec une centaine de fichés S dans le stade, on n’est pas serein.

A peine le temps de s’installer que ce diable de QR6, pardon, Florent Mollet, enflamme la défense dijonnaise et offre une passe parfaite pour Opa N’Guette qui trompe le portier bourguignon.

Et là, grand classique du FC Metz, une déconvenue comme on aime les voir à Sinsinf, un pénalty transformé avant la 20ème minute, il y avait effectivement faute malgré les vives contestations d’une tribune sud enflammée. Alors que des personnes tentent toujours de rentrer dans le stade, Dijon égalise à la 37ème minute après une sale faute non sifflé par l’arbitre, ayant décidé de rendre le match plus intéressant. Du coup, tout le monde s’arrête de jouer et Bahamboula imite Eder en assommant Didillon. 2-2.

La seconde mi-temps est une formalité pour nos grenats, qui enchaînent de beaux passages tout en oubliant de laisser Dijon prendre le contrôle du match, troisième but Dijonnais, ne me demandez pas ce qu’il s’est passé je ne m’en souviens pas. En effet, j’étais légèrement occupé à tweeter mes ressentis sur le match et à débattre avec mon collègue sur le style de notre voisine.

Un petit panorama du stade, un carton rouge pour Falette coupable d’un attentat sur un dijonnais (rien selon les arbitres Twitter), des entrées pour le FC Metz, Hein sera le plus remuant.

Back in the nineties starter pack

Back in the nineties starter pack

Et là:

Oh tiens, mais ya but là non?

Quatrième but pour la DDE, le second pour Tavares, 4-2, merci messieurs on remballe pour aujourd’hui. A noter le petit Diony qui est attendu à l’accueil du stade pour récupérer sa fiche S après son attentat pour Balliu, un geste à bannir des terrains de football, sauf s’il avait visé Rivierez.

Les éléments à retenir de ce match contre l’équipe qu’on a explosé 4-0 chez eux l’an dernier:

  1. La vue est merdique depuis la tribune nord basse, encore pire que quand t’es derrière le but, et le prix….
  2. Et dire qu’on a loupé l’escrime pour ça………
  3. Les 20 bonnes premières minutes, Mollet ultra combatif du jour
  4. Yann « Cruyff » Jouffre est semble-t-il blessé, à suivre..
  5. Le public messin déjà chaud bouillant à l’idée de siffler Eder, on l’a vu avec Diony.
  6. Le petit prince du Luxembourg aka Vincent « Vince » Thill n’est pas entré en jeu.
  7. Vaut mieux perdre ce match que celui de Samedi prochain.

Peace. Over.