Thibaut Vion : le retour d’un égaré

Thibaut Vion : le retour d’un égaré


19 novembre 2016, 21:40. Au beau milieu d’une soirée parfaitement calme et ordinaire de novembre, pas dérangée par l’apathie habituelle du public d’un Stadium couvert de honte, l’improbable se produit. Protégé au score, Philippe Hinschberger offre aux supporters le plus beau des cadeaux possibles (et pourtant c’était bien son propre anniversaire). L’ex-futur légende du FC Porto, devenu finalement la légende des stands de restauration rapide messins, refait son apparition sous la tunique grenat de l’équipe professionnelle. Mais qui est ce joueur qu’au final, personne ne connait ? Son retour peut-il apporter à l’équipe ? Tentatives de réponses.

Une carrière déjà mouvementée

Le natif de Mont-Saint-Martin, du haut de ses 22 ans a déjà connu pas mal de rebondissements dans sa jeune carrière. Arrivé au FC Metz en provenance de Lexy à l’âge de 8 ans, Vion fera toutes ses gammes au centre de formation grenat. Lui qui marquait beaucoup en équipes de jeunes a tapé dans l’oeil de nombreux clubs européens, dont Dortmund. Mais c’est finalement au FC Porto que le jeune homme de 17 ans à peine choisit de signer : « Porto était le plus intéressé. Et puis ils sortaient d’une grosse saison où ils avaient tout gagné, que ce soit la Ligue Europa ou le championnat ». Malgré les inquiétudes qui ont suivi ce départ considéré comme précipité, tout se passe bien pour lui, autant au niveau de l’intégration au club qu’au niveau des performances, avec une vingtaine de buts claqués avec les U19 pour sa première saison au Portugal, et à la clé l’équipe de France jeunes.

Les soucis commencent dès la saison suivante avec son arrivée en équipe B chez les séniors qui évoluent en deuxième division nationale. Malgré un nombre important de matchs joués, le petit Thibaut ne marque qu’un seul but et peine à se frayer un chemin dans le groupe professionnel ou la concurrence est rude. Une blessure l’écartera même des terrains et le jeune français commence à sentir que son avenir ne se fera pas chez le champion en titre de Liga ZON Sagres. Une éclaircie cependant : Vion remporte la coupe du monde des moins de 20 ans avec les Pogba, Thauvin, Kondogbia. Oui bon ok il était remplaçant mais quand même.

vion2

The start of something beautiful

Son envie de départ conjugué à la manifestation du FC Metz qui veut récupérer son ancien crack lui font refuser l’offre de prolongation de l’ogre portugais et Vion revient sur les bords de la Moselle en janvier 2014, alors que Metz joue la montée en Ligue 1. Metz monte, puis descend l’année suivante. Un an et demie s’est passé et Vion n’a toujours pas marqué en championnat, plantant son seul but en coupe de la Ligue, son seul match notable sous la tunique grenat. Nouveau départ alors pour lui : direction la Belgique et Seraing pour fouler les pelouses de deuxième division belge et claquer 2 buts en 15 matchs. Remplaçant de Moussa Gueye (ce qui est déjà une humiliation en soi), Vion n’arrive toujours pas à se rassurer et entame une transformation morphologique qui le fait revenir à Metz en juin avec des kilos en trop.

Vion, membre incontournable du groupe dit des « lofteurs », se remet alors en question et entame un processus de rédemption. Adieu les kebabs et autres délices pas très recommandés, bonjour le programme de remise en forme. Son désir de revenir au niveau, qui au passage lui fait perdre 10 kilos, le fait revenir dans le groupe. Et peut être alors espérer pouvoir y rester et s’y intégrer pleinement. Son entrée face à Toulouse est en cela une première étape importante pour un joueur qui a aujourd’hui besoin d’enchaîner les matchs.

En tout cas son retour a déclenché un tsunami sur les réseaux sociaux comme vous pourrez le constater dans l’excellent torchon de tweets de notre ami Vinalt.

Que peut-on espérer de Thibaut Vion ?

Mais alors, Thibaut Vion, c’est une simple hype d’une semaine ou un retour sur le long terme ? Il est évidemment difficile de faire ce genre de prédictions, puisque tout va dépendre de son niveau de performance… qui reste très flou. Aujourd’hui, il passe derrière Erdinç et Diallo dans la hiérarchie des attaquants et avec un système à une seule pointe qui semble s’installer, le Thib risque de passer du temps en réserve. Ne nous faisons pas d’illusions : son apparition à Toulouse vient uniquement de la blessure d’Erdinç. Mais le retour de Vion en mort de faim pourrait faire du bien et un peu bouleverser cette hiérarchie, quand il aura retrouvé toute sa condition physique.

vion3

Vion dans sa période faste (food)

De plus, Vion présente des qualités qui pourraient faire du bien à l’équipe. C’est notamment un attaquant qui est assez mobile. Non pas qu’il est détenteur d’une pointe de vitesse impressionnante, loin de là, mais c’est un joueur qui propose des solutions variées : il sait prendre la profondeur, décrocher pour aider à la construction, appeler sur un côté quand l’axe est bouché… Il sait faire preuve d’une certaine précision dans son jeu avec ballon, réussit ses contrôles, sait faire des passes simples. Ce qui n’est pas forcément le cas de tout le monde, hein Hab… bref. Albert Cartier avait souligné sa capacité à dominer les duels aériens, et également son sens de la finition, son adresse devant le but, ce que l’on n’a pas vraiment pu vérifier, mais on veut bien y croire. On aimerait y croire, en tout cas.

Il a pu faire l’étalage de ses qualités dans ce fameux match à Nice, en Coupe de la Ligue, peut-être le seul où il n’a pas passé son temps à courir dans le vide. Car oui, Thibaut Vion doit tout d’abord être plus influent dans le jeu. C’est un joueur qui n’a jamais vraiment marqué les esprits footballistiquement parlant car souvent trop effacé sur le terrain et jamais vraiment tranchant dans ses choix. Il sait se démarquer et est généreux dans ses appels, ses mouvements, mais semble souvent à contre-temps, en retard, comme s’il ne sentait pas assez les coups, comme s’il n’avait pas ce flair, ce sens du timing qui est ô combien important pour un attaquant. Au final, c’est un joueur qui ne pèse peut-être pas assez sur le jeu, qui a du mal à s’imposer face aux défenseurs, à dicter son propre rythme, et c’est qui l’empêche d’exprimer ses autres qualités. Et c’est aussi ce qui rend le jugement qu’on peut porter sur Thibaut Vion biaisé aujourd’hui: sur le peu qu’il a joué, il ne s’est pas suffisamment montré. Et c’est bien sur ce point qu’il devra progresser, car on risque d’avoir besoin de lui, en témoigne sa deuxième sélection consécutive dans le groupe pour affronter Lorient ce soir.

Les avis de la Grenat Factory

Il ne fait aucun doute qu’il va falloir attendre avant d’avoir la réponse à l’énigme Vion. Cependant, la Grenat Factory a majoritairement bien accueilli le retour dans le groupe du fils prodige. Extraits.

L’avis de Rostou

« Moi son retour je m’en satisfais, il a l’air d’avoir compris et vu le nombre d’attaquants qu’on a c’est toujours sympa de pouvoir compter dessus 10 minutes en fin de match. Jib (@magicjibay) avait raison, il a gardé des bon réflexes d’attaquant, dans les appels et tout, maintenant il va falloir qu’il taffe pour pouvoir tenir de plus en plus longtemps. »

L’avis de Valou

« Même si on le vanne pas mal en disant que c’était l’enfant prodige ou encore qu’on ne respecte pas le football en osant rien que le convoquer pour un match senior en 2016, je suis content de son retour. Je n’en entends que du bien depuis le début de saison, comme quoi il travaille bien, qu’il est appliqué et qu’il a fait beaucoup d’efforts pour perdre du poids et être à nouveau compétitif. Son retour est une bonne chose, il sait qu’il s’agit sûrement de sa dernière chance après un début de carrière carrément raté (on ne va pas se mentir) et il va avoir envie de le prouver. Et ça tombe bien, on a sûrement besoin d’un joueur qui a l’envie vu qu’on en fait constamment notre leitmotiv. »

L’avis de Markhy

« Thibaut Vion a fait 2 erreurs de jeunesse : s’être vu trop beau à Porto et bouffer des kebabs en revenant, déprimé. Perso, j’suis content quand un enfant de La Plaine revient, prend les coups puis respecte et son corps, et la hiérarchie. Le mec on n’attend rien de lui et il vient gratter du temps grâce à l’intelligence du Hinsch qui a le choix, derrière Erdinç, entre un Diallo sur la pente descendante et ce Thibaut qui a doublement faim pour challenger le tout. C’est super positif pour l’équipe et donne une bonne image de nos valeurs : le vilain petit canard d’un temps peut devenir le libérateur d’un autre »

L’avis de TataYoyo

« Le retour de Vion c’est à la fois la surprise WTF et la bonne surprise. WTF parce qu’on l’attendait pas du tout sur un terrain (sur un parking d’un burger king à la rigueur) et encore moins de L1, je me suis même demandé comment mentalement il pourrait s’en sortir après une année bofbof en D2 belge. Mais c’est aussi une bonne surprise parce que ça montre à tout le groupe que si on se donne on peut se pointer en L1, c’est une bonne surprise aussi parce qu’il avait l’air d’en vouloir (sur les 10mn de jeu) et ne semblait rentré par dépit en sachant qu’il faisait le nombre. C’est ptet là la seule force de Hinsch: c’est pas un tacticien, pas un génie, mais il semble à l’écoute des hommes et il est prêt à prendre des risques pour des convictions morales (tel un entraineur de petite division vous allez me dire, m’enfin ranafout). Donc Vion de retour : on attendait rien de lui mais il a quand même réussi à nous faire attendre quelque chose. GG WP boy ! »

L’avis de Pan

« Beaucoup d’agitation autour du retour de Vion cette semaine. On le sentait venir suite au forfait d’Erdinç. En plus, il y a un mois il fait une bonne interview dans un papier local dans lequel il fait amende honorable et avoue ses torts, notamment au sujet de son hygiène de vie similaire à la mienne. C’est bien, ça veut dire qu’il a progressé mentalement, espérons que ça se traduise sur le terrain. Je vais pas m’enflammer pour les 5 dernières minutes à Toulouse non plus… Mais quand tu vois les 9 de l’équipe (sachant que Nguette ne jouera jamais en pointe) je pense qu’un 3eme ne fera pas de mal. Sans espérer non plus le retour en grâce, espérons qu’il ne soit pas en graisse. »