Pas piqué des hannetons, retour aux origines. #Groundhopping

Pas piqué des hannetons, retour aux origines. #Groundhopping


On ne va pas se mentir, on a tous ici un peu d’origines allemandes, ne niez pas. Et comme vous avez des origines allemandes, vous avez une âme de groundhopper. C’est pourquoi vous étiez déçus quand Quentin vous a annoncé qu’il ferait son stage au Luxembourg et non en Roumanie, en Pologne ou encore en Irlande. Et vous avez raison.

En plus, c’est la crise à Metz, merci rouquin de ne pas nous permettre de nous échapper le temps d’un week-end foot avec Papa Cappie. Du coup, vous cherchez à fuir, ça tombe bien, l’Allemagne est une terre d’accueil pour tout pratiquant de la culture football. Bon, tout ça pour dire qu’on a été à Francfort-sur-le-Main pour un derby contre le FSV Mayence 05, décryptage.

Si vous allez souvent à Kaiserslautern cela vous paraîtra très simple d’aller à Francfort, il suffit juste de continuer sur la 63 pendant encore 100km et vous êtes arrivés. Attention cependant, l’Allemagne étant le pays de l’autoroute (et du currywurst) il y a une bonne dizaine d’échangeurs autoroutiers sur le chemin, le GPS est recommandé faute de quoi vous allez vous plaindre qu’on vous ait envoyé à Manheim. Sur l’autoroute, n’oubliez pas de vous rappeler que la vitesse est très souvent illimitée, mais vu qu’on est tous prolétaires, on a des caisses de merde, donc va pas exploser le moteur de ta 206 héritée de ta daronne juste pour dire que t’as péniblement atteint les 160.

Ce que je préconise donc: Rouler à 130 km/h voix de droite, le niveau de carburant ne baisse pas trop vite et tu peux admirer les paysages allemands dégueulasses. 2-3 petites pointes à 150 sont néanmoins vivement conseillées.

Bon, pour ceux qui ne sont jamais allé à Kaiserslautern, suivez le chemin de Pan avant de bifurquer sur KL via Sarrebruck, si vous savez toujours pas, appelez Pan au 06 ** 30 28 **.

Pour vous garer à Francfort, je vous recommande l’utilisation des Park and Ride, explications: vous garez votre merco Fiat Punto sur un parking à l’extérieur de la ville et vous rejoignez le centre en transport en commun (en train le plus souvent). Mon pro tip: le Park and Ride du stade tout simplement, 2€80 le trajet vers la ville et vous y êtes en 7 minutes, un train toutes les 15 minutes GRAND MAX. Bon par contre, les P+R souvent blindés et n’oubliez pas de prendre ceux dont le nom commence par Frankfurt (Main), cela veut dire que vous profitez de la tarification « centre-ville » de Francfort. Alors qu’une station plus loin, vous paierez plus cher. 

Les infos ici 

La ville

Ça y est, vous êtes en ville, et là vous vous rendez-compte que la ville est plus moche que Thionville voire Forbach et vous regrettez. Heureusement, Francfort possède une belle skyline donc ça rattrape un peu le tout. Les berges du Main sont dégueulasses, seule la gare (juste la gare pas le quartier) vaut le coup d’œil. Bon en vrai, c’est pas si accablant, la vieille-ville est sympatoche, rien de fou cependant, et les rues commerçantes un plaisir si vous avez un peu d’argent à dépenser. 

Clique sur les photos pour découvrir en grand cette ville:

Le stade

Après avoir pris le S7 (niveau zéro de la gare), S8 ou S9 (sous-terrain de la gare) et après avoir été serré comme nos aïeux dans un train allemand par le passé, vous arrivez donc à la gare du parking où vous vous êtes garés précédemment. (à priori le billet aller-retour de train serait compris avec le prix du billet de match, voire conditions dessus)

À partir de là, 10-15 minutes de marche pour accéder au stade, vous passerez devant des vendeurs de bières à la sauvette et des vendeurs d’écharpe (5€ l’écharpe, ça vaut le coup).

Toujours le formidable outil Google Maps

N’allez pas au stade trop tard sinon vous allez vous retrouver dans un bouchon géant devant le stade, vous rappelant l’entrée en tribune EST, à l’époque où on avait encore le droit de rentrer en tribune EST. #FreeHorda. Mon conseil: arriver au stade 1h avant vous permet de rentrer facilement sans galérer dans la file.  Pour info: j’ai voulu grugé la file d’attente en doublant à gauche, je me suis retrouvé à escalader une barrière comme un con pour revenir du bon côté. 

L’Arène de la banque du Commerce

Fouille légère, vérification du billet par une borne automatique et vous êtes dans l’enceinte. Il ne vous reste plus qu’à rejoindre votre secteur, puis votre place. Vous pouvez également profiter des nombreux points de restauration du stade, attention tout de même, la création d’une « carte de paiement » est nécessaire. Acheter une bière revient donc à 10€, création de la carte 2€, bière à 6€, il vous reste ensuite 2€ pour acheter un twix. (Vous pouvez recharger votre carte par pallier de 5€ seulement)

Faits intéressants, les allemands ne chantent pas avant le match comme on peut voir parfois dans certains stades français, et la minute de silence suite à l’attaque terroriste de l’avant-veille à Berlin n’a pas été d’un silence parfait et a duré seulement 20 secondes, où est la rigueur allemande ?

Pas de tifo mais des drapeaux

Bon en revanche, dès le coup d’envoi sifflé, ça envoie dans tous les sens, parcage pas forcément énorme mais très bruyant. La tribune des ultras de Francfort quant à elle est impressionnante. Drapeaux au début du match, grosses gestuelles ensuite, le mouvement ultra qu’on aime. À noter: il y a des filets derrière les buts, peut-être gênants quand on est derrière, mais quasiment invisible depuis les latérales.Sur le terrain, large victoire des blancs et noirs de Francfort 3-0, notre ancien joueur Gaëtan Bussmann n’y étant pour rien, il  n’a pas foulé la pelouse. 

Le petit panorama du stade, as usual:

Stade de type allemand post-2000

Les bars & restaurants

Je suis resté seulement une nuit sur place, avec ma copine, donc autant vous dire que je n’ai pas exploité le potentiel en bar de la ville. Pour les restaurants on a fait classique, Burger King à midi car c’est moins cher et meilleur que ceux en France (Semécourt OMG) et le soir, petit resto à côté de l’hôtel du nom de Sha’Baguette. Pâtes & Pizza à 5€, on apprécie après avoir déboursé 10€ pour une bière au goût de pisse dans le stade (#TeamBièresBelges

Le logement

Francfort est un des plus gros centres économiques d’Europe, pas difficile de trouver un hôtel donc, seul problème, ils sont relativement cher. J’ai tout de même trouvé un hôtel à 39€ la nuit du nom de easyHotel Frankfurt City Center, à deux pas de la gare. Hôtel du groupe easyJet, il est lowcost, c’est à dire que vous payez votre nuit de base, et que vous rajoutez ensuite des prestations (par exemple le wifi pour 24h à 6€). Utile, bien placé et de relativement bonne qualité, c’est l’hôtel parfait pour un groundhopping réussi. 

Notation

Note Globale tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour-trois-quarttambour noir
Ambiance  tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour noir
Bar, Logement & Resto tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour noirtambour noir
Stade tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour-grenat
Ville  tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour noirtambour noir