#OLFCM : Les compos p0rnos de la GF et de ses adeptes

#OLFCM : Les compos p0rnos de la GF et de ses adeptes


POWPOWPOW ! Quel groupe mes amis ! Je crois que nous n’avons pas vu un groupe aussi pété depuis des lustres. Pour le coup, difficile de critiquer le Hinsch, il fait avec ce qu’il a. Cohade, Diabaté, Izo et Hein étant sur le flanc, le groupe de 18 est juste dégueulasse. Au moins, si on prend une raclée, l’excuse est toute trouvée. Spoiler : ce ne sera pas le plan de jeu défini par le Hinsch.Mais c’est aussi ce qu’on aime à Metz, les trucs dégueulasses. Au sommaire des compos, quasiment aucune compo offensive. On voit bien qu’elles sont rédigées par des amateurs de Ligue 1 bordel, y’a autant d’intention de jeu qu’un viol sur mineur.

Petite nouveauté cette semaine néanmoins, certains twittos ont posté leurs propres compos pornos qu’on a ajouté aux nôtres.

Les twittos veulent de la défense

Grincheux : Une « Emile Louis », à savoir, un bus, avec beaucoup d’handicapés.

TortueGrenat :  »J’aime le foot et les 5-0«  »
Même quand on est au complet on est nul, alors quand on manque de joueurs … Avec un PH inspiré on envoie un 5-4-1 avec un axe central à rendre jaloux le foot en général, le retour de Phillips le héros Luxembourgeois en titulaire, si on marque rien qu’un but ce sera défilé Place d’Armes. Prono : 5-0 avec 2 penaltys de Lacazette sur des fautes du fruit du travail !

Toujours espérer et persévérer, le 4-4-2 losange des familles

Pan’, qui est resté sobre pour cette compo: 

Groupe de merde oblige, le Hinsch décide d’innover. Après avoir tenté de positionner Lejeune, puis Diagne, puis Bisevac en meneur de jeu, il confie les clés de celui-ci à Mollet lorsque ce dernier lui rappelle son poste de prédilection. Autour de lui, 3 africains solides, on dirait un clip de D12 à l’époque. Derrière, je pense que la meilleure idée qu’aura le Hinsch sera de titulariser Udol dès son retour, histoire de lui niquer complètement sa carrière. Et puis, il pense au médecin du club qui risque de se faire licencier si il n’y a pas assez de blessés. Il est comme ça Philou, il n’aime pas envoyer les gens pointer chez Pôle Emploi. Il votera pas Macron le Hinsch, c’est sûr.
Pronostic : 3-0 pour l’OL, avec un doublé de Memphis et des Lyonnais qui twittent « Gneuhgneuhgneuh les rageux qui disaient qu’il était nul » Non. C’est Metz qui est nul les mecs.

Le 5-4-1, le pur football

Yoan, le Jardim local: 

La technique de la colonne vertébrale que même Olive et Tom n’ont pas tenté. Falette-Bisevac pour faire la doublette défensive épaulés par Balliu et le retour du fils prodigue Udol à gauche. Signorino ira quant à lui faire un rôle de libéro devant la défense façon Maxwell mais en plus blond et sans la qualité filtre. Du coup, pour prévenir ça, je rajouterai Diagne devant lui qui dégagera les ballons sur les côtés pour Nguette ou Lejeune chargés de donner la balle au Maestro rouquin Florent « El Rostou » Mollet qui trouvera le cul de Erdinç devant. On est là pour subir et  vu la gueule du groupe, Hinschberger l’a senti.  Prono : arrêt du match à la 30ème, Lyon mène 1-0 mais un supporter Lyonnais pétardise Didillon.

2-3-2-2-2 ?!?!?!?!?!

Cappie qui réinvente le Boulevard Haussmann, ou le Boulevard of Broken Dreams, à voir:

Pour une branlée rien de tel qu’un boulevard bien propre et dégagé !

1-3-2-4, renversé

Valou, le casse-couille vrai, comme d’hab:

À lire à l’envers, niquez-vous. Place à la jeunesse, Maziz, Udol, Philipps titulaires pour sortir la masia grenat. De toute façon à la 20ème il y a 2-0, trouvez autre chose à faire demain après-midi. Pour info il y a Atletico-Barça à 16h15 et la finale d’EFL Manchester United-Southampton, regardez ça, vraiment.

 Le 4-3-3 optimiste

Titi, ou l’insouciance de la jeunesse:

Jeunesse qu’on retrouve sur le flanc gauche, Udol et Maziz prenant la place de l’expérimenté Signorino et du vivace Lejeune. Lejeune qu’on replace donc aux côtés de Diagne à la récupération parce que c’est notre seule option pour laisser nos trois mousquetaires (Doukouré, Philipps et Mandjeck) sur le banc. Mollet en pointe « haute » parce qu’à la Factory on aime les roux, mais pas trop haut non plus sinon on bascule sur un 4-2-3-1, qui, rappelons-le, est pêché (puisse Frère Philippe entendre ma parole d’évangile). Le néo-trentenaire Erdinç en pointe puisqu’on va pas foutre Vion quand même, on a déjà suffisamment pissé sur le football cette saison. On part sur une (sale) victoire 2-1, avec trois pénalties histoire d’honorer le Formidable Outil.