Historique des confrontations Saint-Étienne – Metz

Historique des confrontations Saint-Étienne – Metz


En attendant avec impatience (ou non) le match de dimanche, c’est l’occasion de revenir sur les confrontations passées à Geoffroy Guichard, et autant le dire tout de suite, c’est pas joli joli …

(NDLR : ne seront prises en compte ici que les confrontations en D1/L1)

1.  Un bilan digne des pires dragueurs d’entre nous

En 47 confrontations à Saint-Étienne, Metz affiche le bilan suivant :

  • 4 victoires
  • 8 nuls
  • 35 défaites

Côté buts ça fait également rêver : 29 pour, 109 contre, une différence de -80. (soit à peu près 2 saisons avec Hinschberger).

Comme les victoires se comptent sur les doigts d’une main, on peut même se permettre de les énumérer : 1938, 1950, 1988 et 1995, autant dire qu’il y a largement prescription

2.  La « dynamique » sur les 20 dernières années

Pas évident d’extraire une dynamique quand il faut remonter à 20 saisons pour extraire péniblement 6 matchs.

Retenez simplement qu’on n’a pas marqué (et donc encore moins gagné, forcément…) là-bas depuis … 21 ans.

  • 1-0 en 2014-2015
  • 2-0 en 2007-2008
  • 2-0 en 2005-2006
  • 0-0 en 2004-2005
  • 2-0 en 2000-2001
  • 2-0 en 1999-2000

3.  Les dernières fois que Metz a pas trop foutu la honte là-bas

Pour retrouver trace d’un but de Metz à GG en première division il faut remonter avril 96 (quand les 9/10 ème des twittos messins n’étaient même pas en projet), inscrit par Sylvain Kastendeuch sur pénalty.

À noter la présence sur le côté grenat de Frédéric Arpinon et Philippe Gaillot, actuellement emplois fictifs dans l’organigramme du club. 

Quant à la dernière victoire en terres stéphanoises, revenons en avril 95, 1-0 sur un but de Cyrille Pouget, avec une compo qui parlera pas à 90% de nos lecteurs.

4.  Rappel du dernier match

Défaite 1-0 sur un but de Gradel à la 74′, une compo M’Fa – Métanire, Milan, Choplin, Bussmann – Doukouré (Rivierez 88′), N’Daw, Malouda – Sarr, N’Gbakoto (Kashi 64′) – Krivets (Vion 64′)

 

5.  Le bonus : Saint Étienne – Metz saison 81-82

Dernier match de championnat pour Michel Platini sous la liquette verte et feu d’artifice dans la défense messine : 9-2 avec notamment un doublé du plus célèbre joueur recalé par Metz.

À noter l’ouverture du score par un gamin de 19 ans (mais qui dispute déjà sa 3ème saison pro mine de rien) : Laurent Paganelli, oui oui, le mec sur Canal+.

En farfouillant dans les profondeurs de YouTube on retrouve les images d’archive, régalez-vous (malgré la qualité audio atroce).