Un palace, une bâche et Ibrahima Niane

Un palace, une bâche et Ibrahima Niane


Samedi, la Fan’s Day organisée d’une main de maître par l’Etat Major grenat était couronnée par une affiche de gala où Ibrahima Niane a d’ores et déjà réservé son ballon d’Or. Le peuple grenat repart pour une nouvelle saison et espère la qualification européenne.

Fan’s Day, Ô mon amour

Depuis un peu plus de deux mois, Saint-Symphorien était délaissé de ses enfants, tombant dans un sommeil profond. Loges vides, palais du kebab à l’abandon, point-presse en pré-fabriqué rideaux tirés, la terrible trêve nous avait privé de notre oxygène. Au bord de l’agonie le supporter messin a enfin connu le délivrance Samedi.

La très branchée Fan’s Day venait apporter son lot de ferveur populaire et d’échanges. Qui n’a jamais rêvé d’un concert Direct FM ou de se mesurer aux très ludiques « ateliers du football » ? Le football Club de Metz sait soigner ses fidèles en lui proposant des activités à son image, ou plutôt à l’image qu’il se fait d’eux. Mais soyons responsables, nous supporters du FC, habitués des rencontres pluvieuses du mois de Novembre avec 7 000 spectateurs et de longs ballons catapultés en tribunes devont sourire à la vie et à ces formidables moments privilégiés qui nous sont offerts.

Retrouvailles

Laissons l’artificiel de côté, le football retrouvait Saint-Symphorien, le FC Metz ses supporters, et les anglais de Crystal Palace s’aventuraient dans la capitale de la Lorraine. Les ingrédients étaient réunis pour une recette parfaite avec un léger goût de Juin 2016.

Confiné en salle de colle durant la seconde moitié de la dernière saison, le mauvais élève Horda Frenetik faisait son retour sans cordon sanitaire autour de lui. Un retour en rang serré qui laisse présager une grosse ferveur pour le début de saison et une rude concurrence pour la tribune Ouest. La Gruppa Metz était elle aussi présente. Les premiers chants sonnent comme les retrouvailles de deux amants, « Ma ville c’est la plus belle » scandent les uns « Fc Metz mon cœur bat pour toi » répondent les autres. Deux amants pour une belle dame, la parade nuptiale sera intense.

Les premiers chants accompagnent les débuts de ce match amical, la grinta se répand progressivement à nouveau dans Saint-Symphorien. La bonne ambiance du début de rencontre s’estompe peu à peu et c’est Crystal Palace qui se montre le plus dangereux. Benteke touche deux fois la barre transversale de Didillon avant que Nolan Roux ne se montre dangereux à son tour.

Une bâche pour deux ..

Bref, c’est un match amical des plus classiques, la prestation est correcte sans plus, l’ambiance est sympathique, 200 anglais sont présents et assistent sagement à la rencontre qui suit tranquillement son cours. Les chants se sont arrêtés depuis une bonne vingtaine de minutes en tribune Ouest et le gros de la Gruppa Metz s’est étrangement dissipé. Quand soudain, au bout de 50 minutes de jeu, quelques Hinchas dudit groupe resurgissent dans la Tribune avec une bâche des supporters Anglais. Sport national dans le monde ultra, les freluquets messins se frottent aux réputés londoniens plutôt calme jusque là. Dans cette percée audacieuse, en plein match, le commando messin aura perdu un de ses fantassins tombés aux mains des forces de sécurité. Celles-ci, avec une honorable diplomatie, auraient proposées un échange, le drapeaux contre le guerrero. L’histoire ne dit pas si le messin à pu retrouver les siens. Toujours est-il que l’ouverture du score de Crystal Palace à la 55e minute éteignit les ardeurs en Tribune Ouest Basse.

Attention, félins dangereux

Niane ballon d’Or

Le remplaçant de Cheick Sans Limite, Nolan Roux, auteur d’une prestation correcte mais suffisante vu son statut, n’aura, hélas, pas pu inverser la tendance. Il est remplacé à la 63e minute par Ibrahima Niane, le prodige de Dakar. Celui qui a la responsabilité d’assurer la rentabilité du filon Génération Foot se montre totalement désinhibé et réalise dès son entrée une bonne rencontre. Outre le financement de la tribune Sud, Niane porte également sur ses épaules les espoirs grenats pour chasser le fantôme Sarr.

A la 78e minute de jeu, sur un long ballon venant de la défense, Ibrahima Niane s’en va seul au but. Il se défait des deux derniers défenseurs de Palace et envoie un éclair dans les filets. Le peuple grenat vibre, il vient de voir le premier but de celui qui le ferra rêver une année durant avant de partir pour 30 Millions d’euros à Monaco.

Cette radieuse journée au pays des « Fan’s » aura été terni par l’annulation de la séance de dédicace pour « raison de sécurité », le fiasco se fait déjà entendre dans les travées de la tribune Nord.

Deux mois après son maintien le Fc Metz n’a pas changé (ou presque) et tout peut redémarrer ..