On était dans les 14 à faire le déplacement à Amiens

On était dans les 14 à faire le déplacement à Amiens


Salut les petits loups. Vu que visiblement on n’avait rien de mieux à faire un samedi que de rouler vers Amiens. Vu également qu’on n’est pas assez subversif pour supporter le RC Strasbourg. Bah on est allé faire un petit tour dans le magnifique stade qu’est le Stade de la Licorne à Amiens. Analyse, décryptage, visite, blablabla. 

Amiens, la Venise du Nord ?

Magnifique

Eh bien non, quelques canaux tout au plus. On est arrivé dans la ville vers 17h30-18h00, et il a commencé à pleuvoir à 18h06. Autant vous dire qu’on a seulement pu faire un petit tour en ville pour admirer notamment la très belle cathédrale et pléthore de passants plus incongrus les uns que les autres. Et je ne dis pas ça en rapport au gamin qu’on a croisé au burger du dimanche midi. Bon, en fait si. En réalité, c’est même lui qui m’a donné envie de faire cet article tellement il avait l’air ahuri. L’effet Macron sans doute.

Tiens en parlant de ça, on n’a pas parlé du trajet. Si un Kévin du Crédit Mutuel de Metz-Magny veut vous vendre un télépéage, ne l’écoutez pas. Le merdier n’a pas marché sur TOUT le trajet aller. Bien utile. On était deux au départ de Metz + une covoitureuse. 19 ans, ayant déjà créé sa start-up. On vous avez prévenu, effet Macron à fond.

 

Où boire un godet et se restaurer dans la deuxième ville préférée de Markhy ?

Au niveau des bars, on en a fait deux. Le rétroviseur, pas d’happy, pinte de chouffe à 7€50, serveur désagréable. Vous l’avez compris, vous êtes au Windsor Pub à Metz, la pluie torrentielle en plus. 

Après le match, on est allé au bar d’à côté, qui proposait notamment la Triple d’Anvers, meilleure bière du monde. Ce bar proposait également un happy hour de 17h à 21h. Bon, il était minuit, mais c’est bon à savoir pour la prochaine fois. Notez bien son nom: Couleur Café.

Globalement, tout est situé dans le même quartier et il y en a pour tous les goûts. Rendez-vous donc à Saint-Leu et vous pourrez boire une bière, enchaîner sur un cocktail puis zouker sur du Magic System, vraie histoire

Pour la nourriture, je vous recommande le Beef’n Co, bien sympathique, aussi bien sur place qu’à emporter. 

Et on loge où dans ce merdier ?

Oh, bah y’a du choix. Airbnb et hôtels principalement, la ville n’est pas grande mais propose pas mal d’hébergements pas trop chers. Plus vous êtes au centre, mieux c’est, évidemment.

Parle-nous du match Valou

Ok Bobby. Pour ce déplacement qui était le dernier en Ligue 1 un samedi soir, vu que quand on remontera on jouera sûrement les dimanches à 15h, on avait prévu une petite banderole. En effet, suite à cette belle saison de merde, et suite à l’incident de la barrière entre Amiens et Lille, on n’a pas pu se retenir. La banderole c’était « Cette barrière se maintient mieux que vous« . Evidemment, orientée à 100% envers les joueurs messins hein.

Donc on arrive sur le parking du parcage, le stade est à 2,5km du centre ville, et sous la pluie, flemme. Bref, on tourne autour du stade et on entre sur le parking visiteurs. Déjà là, il y a un stadier qui nous indique où nous garer. J’ouvre la fenêtre pour lui dire qu’au pire, il n’y aura que 2 ou 3 voitures de plus donc que ça change pas grand chose. Il me répond qu’on attend 40 messins, on sera 14.

Le sketch de la banderole

Je prends les devants pour m’assurer que la banderole passe sans qu’on ait d’emmerdes. Donc je vais voir la sécu de Metz, les types passent un coup de fil, ça rentre. On est content, on rentre dans le stade, fouille des stadiers ok, mais ça veut pas laisser passer le scotch, on y arrive quand même. Et là, on arrive à la fouille flic.

Tout condescendant qu’il est, le fils de pute de commandant nous demande de déplier la banderole. Pas de soucis, je lui dis qu’on a les autorisations, le stadier messin confirme. Le flic demande quand même le contenu, on déplie donc en lui expliquant. Et là, le responsable sécu d’Amiens commence à pester. On lui dit qu’on a les autorisations, et le flic peste aussi, c’est nous qui autorisons, pas vous. Au final, le mec d’Amiens n’a pas voulu faire rentrer la banderole, nous expliquant qu’il ne voulait pas provoquer le kop adverse.

La raison???

Bah en fait, on a fait un pacte avec les ultras d’en face, s’ils se tiennent à carreau toute la saison, ils auront 15000€ de subvention de la part du club. Donc bon, on va pas les provoquer au dernier match.

Éclat de rire, je vous chie à la gueule la Tribune Nord.

 

Faite à l’arrache en deux soirs, RIP petit ange.

Le match en lui-même ? 

Honnêtement, t’as cru qu’on allait regarder ça ? Par contre, je vais te parler de plusieurs choses qui m’ont indignées. Alors, oui d’abord la banderole, je savais pas que c’était le club adverse qui faisait sa loi en parcage, bien ridicule. Mais il faut protéger le groupe ultra de merde d’en face, ok. 

Mais du coup, je récupère la vanne, je vais la reposer dans la voiture garée en bas. Quand je reviens ? La buvette/sandwicherie est fermée. On est quand même 10 minutes avant le match, jamais vu ça. Je précise quand même qu’elle était ouverte avant que je parte vers la voiture. Indignation, on parle avec les stadiers de Metz, ils nous avouent que c’est n’importe quoi, qu’on est vraiment mal reçu. Je demande comment ça se passe si on veut manger, après négo avec les stadiers amiénois, on aura le droit d’être escorté vers une buvette située dans le secteur domicile. 

Rappelons qu’on est 14, qu’il y a 4 stadiers de Metz, 10 d’Amiens et 10 flics. C’est ahurissant, des animaux. Et sur les 14, aucun ultra. Une grande famille et quelques individuels. Bref, certains ont donc pu aller manger à la mi-temps, bien accompagnés évidemment.

Sinon, comment vous dire ? Le stade est une honte, je n’ai pas d’autres mots. La moitié du stade n’a plus de toit, ça fuit de partout, les seules parties encore abritées ne le sont pas vu que le toit est vertical…. On était donc trempés, en plus d’être humiliés.

Magnifique tifo siège vide

Encore un sketch, on rit plus qu’avec Gad Elmaleh

Le match se passe, on discute avec un ramasseur de balles amiénois fan de l’OM pendant toute la seconde mi-temps et avec quelques stadiers adverses. On rigole bien, ils se sont d’ailleurs bien marrés quand on a raconté pour notre banderole. Et là, on apprend qu’un envahissement du terrain va avoir lieu à la fin du match, alors on demande au responsable sécu si on peut envahir aussi, vu qu’on n’a que ça à foutre. Il dit que ça va être compliqué, on s’en doutait. 

Il est de coutume en déplacement de sortir une fois le stade vidé, donc on se dit que ça va être bien long de subir ça sans se marrer en y participant. C’est là qu’arrive la vanne. La sécu de Metz nous dit:

Coup de sifflet final on remonte en haut du parcage et on y va, la sécu d’ici a peur que les mecs d’en face viennent chercher la merde

Mais putain de bordel de merde ON EST 14 !!! On s’exécute en remontant de quelques marches, et en effet, 2-3 amiénois en Stone viennent devant le parcage, ils sont ridicules, je propose une bière après le match, pas de réponse…

On finira par prendre l’équipe de sécu de Metz en photo dans le stade, on aura bien rigolé avec eux, on recommande. On leur souhaite une bonne soirée avant de se faire raccompagner par les dix flics jusqu’à notre voiture, au cas où on allait se barrer ailleurs, sans déconner. Résultats des courses, on a oublié de se prendre en photo dans le stade, élite trimards. 

Allez, on va passer à la notation, je n’ai rien d’autre à dire sur ce match de merde.

Notation/20

Note Globale tambour-grenattambour noirtambour noirtambour noir
Ambiance  tambour-grenattambour noirtambour noirtambour noirtambour noir
Bars & Restos tambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour-grenattambour noir
Stade tambour noirtambour noirtambour noirtambour noirtambour noir
Ville  tambour-grenattambour-grenattambour noirtambour noir

Pour déverser ta haine, c'est ici ↴